Comment investir dans l’immobilier sans apport ?

Comment investir dans l'immobilier sans apport ?

L’immobilier fait partie des secteurs les plus rentables en matière d’investissement. Il est quasiment impossible de faire des pertes avec l’achat d’un bien immobilier, car sa valeur ne fait que croitre avec les années. Alors que vous optiez pour l’investissement en immobilier locatif ou la vente de bien immobilier, vous pourrez espérer en tirer un bénéfice intéressant. Malheureusement, pour ce type d’investissement, il faut généralement un capital important qui n’est pas vraiment à la portée de tous. Il existe néanmoins quelques solutions et astuces que vous pourrez utiliser pour réussir à investir dans ce domaine sans avoir à dépenser le moindre centime. Comment c’est possible ? Eh bien c’est ce que nous vous invitons à découvrir dans la suite.

Investir dans l’immobilier neuf grâce au dispositif Pinel

Si vous avez l’intention de réaliser un investissement immobilier sans apport, vous pourrez choisir l’immobilier neuf, afin de profiter du dispositif Pinel. Il s’agit d’un véritable levier qui peut vous aider à obtenir un prêt sans apport pour la réalisation de votre projet immobilier. Il faut noter en effet qu’avec les avantages fiscaux que vous offre la loi Pinel, vous pourrez disposer d’un revenu intéressant malgré le remboursement mensuel de votre crédit. 

Toutefois, l’inconvénient ici, c’est qu’avec le dispositif Pinel, vous aurez à vous engager sur le long terme, c’est-à-dire entre 6 et 12 ans. Alors avant de vous engager dans cette voie, vous devez vous assurer d’avoir une situation financière stable. Pensez aussi à vous assurer que les loyers perçus avec le logement pourront vous aider à rembourser une bonne partie des dettes. Ce sera une garantie supplémentaire de la réussite de votre projet.

Investir dans l’immobilier ancien dans le but de le mettre en location

L’immobilier ancien est plus accessible aux investisseurs car il coûte moins cher. Cela se comprend d’ailleurs aisément, car ce type de bien, en raison des travaux à faire avant l’emménagement, a moins de côte sur le marché. Cela n’empêche qu’il reste une option très intéressante pour les personnes à la recherche d’un logement. Vous pourrez donc vous intéresser à ce secteur pour investir dans l’immobilier sans apport.

Cela peut sembler très intéressant comme opportunité, mais en réalité, vous aurez à faire preuve d’un grand esprit de persuasion pour mener ce projet à terme. On peut donc dire que d’une certaine manière, l’investissement en SCPI peut s’avérer être plus accessible que l’immobilier sans apport. En effet, avec l’Epargne Pierre par exemple, vous pourrez devenir investisseur avec un capital de 200 euros à peine. Tout ce que vous aurez à faire, c’est acheter une ou plusieurs parts dans la SCPI de votre choix, et attendre que les dividendes vous soient reversées tous les mois.

Avec l’investissement dans l’immobilier ancien sans apport, ce sera loin d’être aussi simple. Tout d’abord, vous aurez à choisir une banque qui sera susceptible de donner suite à votre requête. Vous pourrez monter votre projet avec un business plan bien détaillé, pour montrer au banquier à quel point vous êtes impliqué. Généralement, un apport personnel est nécessaire pour susciter l’intérêt de la banque, mais si vous trouvez un moyen de rassurer le conseiller en face de vous, il pourra vous donner une chance.

Pour ce faire, présentez-lui le document qui détaille le projet, de manière claire et précise. Expliquez-lui votre vision, et présentez-lui une hypothèse réaliste des loyers que vous pourrez percevoir. Ensuite, sur un autre document, faites le point de toutes les dépenses et des charges que ce projet pourrait engendrer. C’est une façon pour vous de lui montrer que vous savez exactement à quoi vous en tenir, et de lui montrer que vous n’espérez pas devenir riche du jour au lendemain. Alors faites le point des assurances à payer, des travaux à réaliser, des impôts à payer, etc.

Pour finir, sur la base de vos revenus, calculez l’effort d’épargne que vous pensez être en mesure de faire pour rembourser votre dette. Avec tous les éléments mentionnés, la banque pourra prendre le temps d’examiner votre dossier pour s’assurer de votre capacité de remboursement. Si votre profil semble intéressant, même si vous n’êtes pas vous-même propriétaire de votre logement, vous pourrez recevoir de la banque un financement qui couvre intégralement les besoins de votre projet. Alors si vous êtes intéressé, commencez dès maintenant à monter votre dossier de demande de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.